Le son et l'image
Cet été, la Bourgogne a fusionné l'histoire et la modernité, les images et le son, le classique et l'électronique. Le festival des images sonores a porté plusieurs sites de la haute côte d'or au firmament, avec des soirées d'anthologie.
Cela faisait longtemps que je cherchais à photographier le MuséoParc d'Alesia dans un cocon de nuit. En cette nuit du 22 juillet, la prêtresse de la techno Irene Dresel faisait son show, en compagnie d'autres artistes non moins virtuoses.
L'occasion était rêvée. J'avais des images bien précises en tête, je voulais conjuguer la fête, la lune, la lumière artificielle, et le backstage.
Je voulais aussi présenter ces équipes qui travaillent vraiment dur pour agrémenter votre détente et votre joie de vive à la sortie de ces confinements si délétères.
Pris par l'ambiance électrique et le son dément, je ne suis pas tout à fait arrivé à mes fins, alors j'ai laissé reposer les images quelque temps.
Merci à toute l'équipe de production pour votre indéfectible accueil, merci à l'équipe du museoparc de m'avoir laissé fouiner un peu partout...
Mission réussie !
Back to Top